Non aux propos sexistes de Raymond Moore

23.03.16 Publié dans La FSGL s'exprime, Sports et discriminations Préventions et Lutte

Non aux propos sexistes de Raymond Moore

Le sexisme n’a pas sa place dans le sport.

La Fédération Sportive Gaie et Lesbienne (FSGL) n’accorde pas de second service à Raymond Moore et condamne ses propos sexistes sur « les joueuses qui devraient « remercier » les hommes qui « ont porté » le tennis »

A travers ses cinquante associations sur le territoire, la FSGL promeut la pratique du sport, avec ses valeurs de partage et d’inclusion sociale, sans distinction de genre, d’orientation sexuelle, d’âge ou de condition physique. Elle ne peut que faire part de sa profonde consternation à la suite des propos ouvertement sexistes de Raymond Moore, directeur du tournoi de tennis d’Indian Wells.

« Si j’étais une joueuse, je me mettrais à genoux pour remercier Dieu que Roger Federer et Rafael Nadal aient vu le jour, car ils ont porté notre sport ». Ces propos tenus dimanche sont tout simplement inacceptables et révèlent un état d’esprit malheureusement encore trop présent dans certaines instances sportives.

Notre Fédération rappelle à cet ancien joueur que le tennis a connu de très grandes championnes avant même que Roger Federer et Rafael Nadal ne soient nés : Suzanne Lenglen, Chris Evert Lloyd, Martina Navratilova, Steffi Graff et plus récemment Amélie Mauresmo, les sœurs Williams et bien d’autres ont su « faire le spectacle » et proposé des duels épiques sur le court.
De simples excuses n’étaient évidemment pas acceptables. Sa démission, après un tel dérapage, était bien le minimum qu’il se devait de faire…

Rappelons également que ce n’est qu’après l’action de nombreuses athlètes féminines que les récompenses sont enfin égales pour femmes et hommes dans le tennis professionnel.
Le chemin est encore long pour faire changer les mentalités sur le sexisme, le raciste, l’homophobie et lutter également contre les discriminations.

Communiqué de presse : Non aux propos sexistes de Raymond Moore

 

Photo : leparisien.fr

D'autres sujets en relation

L’UEFA EURO 2016 est fini. Prochaine Pride House en Russie pendant la coupe du monde de football en 2018

L’UEFA EURO 2016 est fini. Prochaine P...

Avant la retransmission du match France-Portugal, le dimanche 10 juillet, la FSGL, l’EGLSF, Queering Football ont remis à Alexander Agapov, responsable des relations publiques de la Fédération Sp...

en savoir plus
L’Homophobie* n’est pas « un sport »,  mais un délit puni par la loi

L’Homophobie* n’est pas « un sport ...

La diffusion de la campagne de prévention anti-VIH sur les réseaux sociaux et les panneaux publicitaires portée par les pouvoirs publics fait l’objet d’actes de vandalisme et suscite de vives r...

en savoir plus