L’Homophobie* n’est pas « un sport », mais un délit puni par la loi

29.11.16 Publié dans accueil, Actions de la FSGL, Encore une catégorie, La FSGL s'exprime

L’Homophobie* n’est pas « un sport »,  mais un délit puni par la loi
homophobie dans le sport

homophobie sport

La diffusion de la campagne de prévention anti-VIH sur les réseaux sociaux et les panneaux publicitaires portée par les pouvoirs publics fait l’objet d’actes de vandalisme et suscite de vives réactions amenant certaines villes de France à retirer ces affiches, sous prétexte de risque de choquer les enfants…

La FSGL réagit. Revenons tout d’abord sur l’objectif premier de cette campagne : elle invite les hommes à se rendre sur le site sexosafe.fr pour avoir des informations sur les dépistages, les vaccinations et autres moyens de protections, en prenant en compte toutes les pratiques. Il s’agit d’une campagne de santé publique pour sensibiliser et lutter contre le VIH, en mettant en avant des mesures de prévention.

Sensibiliser dès le plus jeune âge à un enjeu majeur de santé publique, avec des mots adaptés en fonction de l’âge, ne devrait pas être insurmontable ni entrainer un tel tollé.

La Fédération Sportive Gaie et Lesbienne (FSGL) dénonce ces censures clairement homophobes, et plus largement tous les comportements touchant à l’intégrité des personnes LBGT (lesbiennes, gaies, bis et trans). Les droits doivent être les mêmes pour tout le monde !

Dans le cas du VIH, la prévention est l’affaire de tout-e-s, bien au-delà des populations LGBT.

Ces décisions agressent directement les personnes touchées de longue date par la maladie, sans aucun fondement. La FSGL ne peut que condamner de tels discours de stigmatisation et de dénigrement.

Nous affirmons ici, avec toutes les associations sportives LGBT, notre soutien à cette campagne de lutte contre le VIH.

Ne reculons pas devant l’homophobie, mais faisons reculer ensemble les discriminations.

L’homophobie « n’est pas un sport » mais un délit puni par la loi !

* La campagne de prévention anti-VIH menée par Sexosafe (ex-Prends-Moi) s’adresse aux homosexuels « masculins », raison pour laquelle la FSGL a choisi ici d’utiliser le terme d’« Homophobie » dans ce communiqué. Cependant, elle condamne évidemment toute forme de discriminations, en particulier celles visant de toutes les populations LGBT.

Contacts presse :

Sylvain Coopman : Président de la FSGL – 06 32 42 96 43
Mickaël Bardet : Communication FSGL – communication@fsgl.org – 06 61 12 59 95

FSGL : www.fsgl.orgwww.facebook.com/fsgl.org – @FSGL_org
Dessin : Nawak

 

D'autres sujets en relation

LA FSGL soutient Paris 2018

LA FSGL soutient Paris 2018

La FSGL a lancé aujourd’hui (le 20 septembre 2016) une campagne d’information pour soutenir et promouvoir Paris 2018 qui organise les Gay Games 2018 du 4 au 12 août 2018. Cette communica...

en savoir plus
Inscriptions au TIP 2017 ouvertes. Inscrivez-vous !

Inscriptions au TIP 2017 ouvertes. Inscr...

Le Tournoi International de Paris (TIP), créé en 2004, est un tournoi multisports ouvert à tout le monde. Le TIP encourage la pratique respectueuse du sport sans discriminations autour de tournois,...

en savoir plus